3 jours de littérature 27,28,29 août

Les auteurs, d’ateliers, de réunions, d’écriture, de poésie, de théâtre, un salon de littérature, et beaucoup de plus. Une librairie sur l’emplacement. Bars, cafés et restaurants locaux. Réserver en avance est recommandé car quelques sessions.

Hélène KerillisAdeline Paulian-PavageauSolange TellierCatherine GoulletquerChantal DislaireArt-Fiction - Kandinskycolour books of chantalsID-PGoulletquer

André TEILHET

Autobiography, biography & real life fiction at the Charroux Litfest

Diana Morgan-Hill And Buddha Love And Justice 2Diana Morgan-Hill will talk about her  own story  from  ‘Love and justice’

Margaret ClarkeMargaret Clarke will talk about her  bitter sweet search for her birth parents from  ‘Are you Averill?’

Barry WalshBarry Walsh will talk about real life fiction and read extracts  from his novel ‘The Pimlico Kid’

Catherine Goulletquer
Catherine Goulletquer

Catherine Goulletquer, Maguy Villechange and Christine Collette will host a discussion  on writing biography

C’est avec plaisir que nous acceuillerons Catherine Goulletquer

Catherine Goulletquer
Catherine Goulletquer

Catherine Goulletquer est l’auteure de plusieurs biographies, de beaux-livres, de livres de cuisine et de traductions de livres d’histoire. Elle a reçu le Prix Littéraire des Mouettes en l’an 2000 pour son premier ouvrage : “Femme de la Côte”. 

N’oubliez pas de réserver de bonne heure, les places remplissent!

Fête de la littérature à Charroux 27 – 29 août 2015 Booking/Les réservations

Maguy GALLET-VILLECHANGE

L’auteure  Maguy GALLET-VILLECHANGE tiendra une rôle parleur au festival.  Auteur français, née à Montmorillon. En 1976, elle découvre                      l’Education Populaire au sein de stages Jeunesse et Sports et rédige une maîtrise sur le théâtre enfants.

S’adonne à l’enseignement théâtral au CAEL de Bourg la Reine ainsi qu’à l’écriture de pièces de théâtre  pendant dix années.

Entre, sur concours, au Ministère Jeunesse et Sports comme Conseiller Art Dramatique ; exerce en région Centre où elle enseigne, outre l’art théâtral,  la pédagogie des ateliers MEMOIRE, au sein de formations gérontologiques, ainsi que la pratique d’ateliers ECRITURE.

A l’heure de la retraite, un concept que l’auteur n’accepte pas, elle s’adonne à sa passion : l’ECRITURE (publication de nouvelles en collectifs). Elle partage donc son temps entre l’Essonne, où elle randonne avec ses amis à Fontainebleau et dans la France entière. Elle fait découvrir les richesses du patrimoine poitevin et savoyard à ses trois petites filles( elle réside l’été à Brigueil le Chantre) et elle  tente de réhabiliter sa bibliothèque personnelle en participant à un atelier Reliure, car sa passion demeure le livre. Se découvre une passion pour la cythare qu’elle étudie au Monastère du Limon à Vauhallan (Essonne).

Bénévole, elle aime autant lire dans le cadre des Donneurs de Voix pour les gens aveugles ou mal voyants que pour les enfants dans le cadre de Lire et Faire Lire,

Elle continue à écrire des anecdotes. Pour elle « relater c’est aussi frelater » afin d’ajouter du piment au quotidien. Ainsi est né son premier ethno-roman : FILE ETOUPE… en septembre 2007 aux éditions Cheminements où il a reçu un accueil favorable. Puis, c’est l’écriture du Général de Ladmirault (editions ANOVI) et enfin, à l’automne 2008 est paru MON GRAND PERE, CE POILU, aux éditions Cheminements.

Chacun sait que l’art théâtral est éphémère et il est logique que l’écriture prenne le relais pour continuer à enchanter un public dit populaire par la valorisation du savoir-être, sans oublier les impératifs pédagogiques, littéraires et esthétiques d’un ouvrage ouvert et accessible à TOUS.

Cette littérature du terroir, pour l’auteur,  correspond :

– aux données de la culture populaire marquée par des racines historiques et géographiques, par des mentalités, par une mémoire, par une omniprésence de l’espace et du temps, une littérature respectueuse de l’art de la tradition orale.

– une littérature qui révèle les imprégnations culturelles, les traces de l’Histoire, le souvenir des civilisations, les passions des êtres et leurs destinées.

-une littérature au service d’une idée, d’un héros ou d’un oublié de l’Histoire.

http://www.charrouxlitfest.com/wp-content/uploads/2015/02/maguy-villechange-plaquette-quatric3a8me-version.doc